Devenir hôtesse de l’air ou steward est un rêve pour de nombreuses personnes. Pour cela, il faut se former, et obtenir le CCA. Ce diplôme indispensable délivré par la DGAC s’obtient à la suite d’une formation, qu’il est possible de concrétiser à l’école CAMAS, dans l’un des centres du groupe spécialisé dans la formation professionnelle aéroportuaire.

Il s’agit d’une école ayant une très bonne réputation, formant des élèves dans tous les secteurs de l’aéronautique. Comment se déroulent les formations CCA des PNC ? Y a-t-il des stages supplémentaires pour se perfectionner ? Voici tout ce qu’il faut savoir.

L’école CAMAS

Ce groupe français est créé en 2001 afin de répondre aux demandes des aéroports en matière de formation professionnelle. En un peu plus de 15 ans, CAMAS (Centre d’Apprentissage des Métiers de l’Assistance au Sol) est devenu une référence, proposant des formations d’excellente qualité, avec un encadrement de professionnels toujours en activité.

Les formations aux métiers sont très nombreuses, avec l’accueil dans les transports, la sécurité des aéroport et des pistes, le fret, le nettoyage, et bien sûr les membres d’équipage pour les compagnies aériennes.

CAMAS, ce sont désormais 25 centres de formation, dans toutes les grandes villes de France, mais aussi dans les DOM-TOM ou dans de nombreux pays à fort potentiel de développement, comme les États-Unis, la Chine, la Turquie ou encore la Bolivie ou la Côte d’Ivoire. Chaque année, 30 000 stagiaires sont formés, dont 10 % sont embauchés directement chez les partenaires de l’école.

Bref, la réputation de CAMAS n’est plus à faire et chaque année des centaines de PNC arrivent sur le marché grâce aux formations du groupe dont le taux de réussite des élèves admis au CCA est chaque année très élevé.

camas formation avis hotesse air

 

La formation Cabin Crew Attestation (CCA)

Comme l’ensemble des écoles concurrentes, CAMAS exige les mêmes critères que les autres centres de formation concurrents. Vous devez donc avoir 18 ans minimum, et avoir été admis au Bac. Tous les Bac sans exception sont acceptés, mais il est préférable de savoir immédiatement que les filières hôtellerie-restauration, tourisme ou langues étrangères seront souvent privilégiées par les recruteurs.

Aucune sélection particulière ne sera effectuée, il faudra simplement être majeur, avoir une pièce d’identité venant d’un pays ressortissant de l’Union Européenne, posséder un casier judiciaire vierge, et montrer une attestation certifiant de votre bonne santé mentale et physique. Il est également nécessaire de savoir correctement nager, et bénéficier de l’attestation prouvant que vous pouvez faire 50 m en moins de 2 minutes en nage libre.

La formation se déroule en deux temps, la théorie d’abord, puis après l’examen théorique, dans le cas où vous auriez validé les épreuves, vous passerez la formation pratique. La théorie aura lieu dans n’importe quel centre, mais la pratique se fait obligatoirement dans le centre agréé en Île-de-France.

La formation théorique

Elle se déroule en 3 semaines, soit 115 heures de cours au total. Ce sont quelques heures de plus que l’ESMA ou Aeroschool par exemple. Plusieurs sujets seront traités et approfondis :

  • Connaissances générales de l’aviation et des règlements aéronautique
  • Communication
  • Gestion des ressources de l’équipage et facteurs humains
  • Surveillance de la cabine et gestion de l’ensemble des passagers
  • Soins médicaux et premiers secours
  • Normes de base et règlement de la sûreté en aéronautique
  • Formation à la lutte contre le feu et la fumée
  • Formation à la survie

Pendant la formation, les élèves auront accès aux archives des QCM des années précédentes, mais également à des documents leur permettant de s’entraîner seuls. L’examen intervient à la suite de la formation, et les résultats sont connus quelques semaines après. Il sera alors temps de passer à la pratique.

La formation pratique

Après validation de l’épreuve théorique, la formation pratique débute. Elle est étalée sur 7 jours, soit 39 heures. On y reprend une grande partie de ce qu’on a appris en théorie, comme la sécurité dans l’avion, le sauvetage, la survie, mais aussi les situations plus traditionnelles de gestions des passagers.

On apprend en réalité à se préparer à l’examen qui nous attend, mais surtout à réagir à la plupart des situations d’urgence que l’on pourrait rencontrer dans un appareil. Les gestes à adopter sont répétés plusieurs fois et on découvre le stress et l’excitation de ces moments qu’il faudra apprendre à gérer du mieux possible.

camas formation avis

Modules de formation complémentaires au CCA

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, que ce soit pour l’obtention du CCA ou bien pour les sélections de recrutement des compagnies aériennes, CAMAS vous propose des formations complémentaires, qui peuvent varier légèrement selon les centres.

Préparation aux examens théorique et pratique du CCA

Cette formation très courte est un complément intéressant pour ceux qui souhaitent faciliter leur passage d’examen CCA. Il faut savoir que la formation au CCA est relativement exigeante, et un investissement total des stagiaires est nécessaire pour intégrer les nombreuses informations en seulement 3 semaines. Pour optimiser au maximum ses chances de réussite, il va falloir adopter une bonne méthodologie de travail et apprendre à maîtriser son stress et ses émotions.

C’est ça que doit nous permettre cette préparation à la formation et aux examens pour le CCA. En 28 heures, réparties sur 4 jours, le stagiaire va apprendre à des méthodes de travail pour les cours et les révisions, il va obtenir des outils d’apprentissage performants et rapides, il comprendra comment mieux gérer son temps et surtout gérer le stress de l’examen.

Cette formation permet de travailler sur la confiance en soi, l’auto-évaluation, les attitudes et les comportements à avoir en cas d’erreur ou d’incompréhension. Ce sont 28 heures de cours qui seront sûrement importantes pour préparer les examens, mais qui peuvent aussi être bénéfique pour toute une vie.

Préparation aux sélections des compagnies aériennes

Votre CCA en poche, il va désormais falloir trouver du travail afin d’intégrer une compagnie aérienne. Vous avez sûrement des préférences, et probablement que vous n’êtes pas seul à vouloir postuler. Il faut savoir qu’un échec à une sélection vous oblige à attendre entre 6 mois et 1 an avant de postuler pour la même compagnie. Il est donc primordial de mettre toutes les chances de son côté et pour cela, il faut se préparer du mieux possible à affronter ces sélections.

Cette formation se déroule sur 4 jours, soit 28 heures de cours. On va y apprendre les enjeux du métier et surtout les attentes des recruteurs et des examinateurs. Comment se positionner en tant que professionnel, ou encore améliorer son image et son argumentation seront les priorités de ce stage.

Bien sûr, le stagiaire va vivre une journée type de sélection, et pour savoir à quoi s’attendre pour les sélections réelles. Il y aura donc des tests en tout genre, qui vont permettre de mettre en lumière les lacunes sur lesquelles il conviendra de travailler avant de rencontrer les recruteurs. Le stagiaire apprendre également à préparer son CV et sa lettre de motivation de la meilleure des façons, comment répondre lors d’un entretien individuel, ou tout simplement le comportement à avoir lors des différentes épreuves. Ce type de formation est idéal pour prendre confiance en soi et attaquer les sélections des compagnies aériennes avec beaucoup moins de craintes.