Formation et études pour devenir Hôtesse de l’air et Steward :

Comme pour n’importe quel métier, pour devenir personnel navigant commercial (PNC) dans une compagnie aérienne, il faut un certain niveau d’étude et il sera nécessaire de suivre une formation particulière. Le transport aérien se démocratise toujours plus, et il y a de plus en plus de postes à pourvoir, que ce soit en France, mais aussi dans toute l’Europe. Qu’elles sont les études et quelles formations doit-on suivre pour devenir PNC. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Quel Bac pour devenir hôtesse de l’air ?

Pour passer le Cabin Crew Attestation (CCA), indispensable afin de devenir hôtesse de l’air, vous devez posséder un Bac. Tous les Baccalauréats peuvent faire l’affaire mais certains sont plus recherchés que d’autres par les compagnies aériennes.

Le choix du Bac est donc toujours un problème qui tracasse une partie des élèves ayant réellement envie très tôt de devenir personnel navigant. Faut-il opter pour un bac général ou bien se tourner plutôt vers une filière professionnelle ? Y a-t-il des spécialisations qui séduisent les recruteurs des compagnies aériennes ?

Les cursus les plus adaptés

Il n’y a pour l’instant aucune filière à proprement parler, pour devenir membre d’équipe en vol. Le baccalauréat est obligatoire, mais on se rend compte très vite lorsqu’on fait des sélections, que les profils des postulants sont réellement divers et variés. Il y a cependant des filières qui répondent beaucoup mieux que d’autres aux compétences nécessaires pour assurer la fonction d’hôtesse de l’air ou de steward.

La formation au CCA va vous permettre d’apprendre à assurer la sécurité des passages durant un vol. Une partie importante du métier vous sera enseigné à ce moment-là. C’est donc pour l’autre partie du job qu’il faut travailler pendant nos études, à savoir l’accueil et la prise en charge des passagers, la mission de service et de relation client, et la communication commerciale. Ce sont des choses que l’on enseigne pour les métiers du tourisme et du service.

Le niveau d’anglais est primordial. Dans toutes les sélections, un premier écrémage des candidats se fait par des tests écrits et oraux d’anglais. C’est pourquoi les filières générales sont souvent à privilégier, puisqu’elles permettent d’atteindre un niveau d’anglais correct tout en développant une certaine culture générale intéressante au moment des entretiens individuels. Les Bac L et ES sont alors bien adaptés à ces caractéristiques. Ceux qui choisiront une spécialisation en langue, en anglais ou en espagnol notamment, auront souvent les faveurs des recruteurs.

preparation selection pnc

 

Le bac général n’est pas obligatoire

Si une filière générale vous effraie un peu, alors sachez qu’il y a d’autre moyen de séduire les compagnies aériennes. Le bac Pro « Accueil – relation client et usagers » est par exemple considérée comme un bac PNC. Il s’adresse aux professionnels du service, et la formation convient parfaitement à tous les élèves qui s’intéressent aux métiers du tourisme. Il s’agit réellement d’une formation professionnelle qui fait office de voie d’accès de choix vers une formation post-bac en service ou en tourisme.

Allonger vos études peut améliorer vos chances

Pour certaines compagnies aériennes, ou selon le nombre de candidatures en face de la vôtre, un simple baccalauréat peut ne pas être suffisant. On constate en effet que très souvent, les profils réussissant le plus les sélections sont souvent les titulaires d’un Bac+2. Avec un BTS tourisme, vos chances seront bien plus grandes, et les licences en langue étrangère appliquée auront la possibilité d’intégrer les compagnies les plus prestigieuses.

Il n’y a donc pas vraiment de filière bac PNC, en tout cas pas encore, mais vous connaissez désormais les études qui vous orienteront plus facilement vers le bon chemin. Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi ces études, sachez qu’avec de la détermination et quelques formations complémentaires, vous pouvez sans problème espérer participer aux sélections et prouver que les diplômes ne font pas tout.

Sachez également, que même si c’est plus compliqué, il est possible de postuler sans avoir le Bac en poche. Dans le cas où vous parlez parfaitement plusieurs langues, dont l’anglais, et que vous avez fait des études autres que le Bac, certifiant d’aptitudes et de connaissances liées à la clientèle ou bien à l’hôtellerie, avec des expériences dans certains établissements réputés, vous aurez des chances de participer aussi aux sélections.

Obtenir le CCA

Obligatoire pour postuler et travailler dans une compagnie aérienne en tant que membre d’équipage, le Cabin Crew Attestation est un examen européen qui réclame une formation de quelques semaines, afin de passer des épreuves théoriques, puis pratiques.

En moyenne, la formation théorique dure entre 3 et 4 semaines. Elle est suivie de l’examen théorique qui est un test QCM. On y apprend le langage aéronautique, la sécurité et les techniques à connaître pour pouvoir réagir à toutes les situations.

Après la réussite de l’examen théorique. On débute la formation pratique. Elle se déroule sur 3 à 7 jours selon les écoles, et les élèves sont mis en situation, avec notamment des situations de sauvetage en piscine, des épreuves dans une cabine enfumées, ou encore des extinctions de feux. L’examen pratique se déroule tous les 4 ans dans un centre agréé par la DGAC (Direction générale de l’aviation civile).

Afin de passer ces examens et obtenir le CCA, vous devez avoir au moins 18 ans, être citoyen de l’Union Européenne, avoir une bonne santé et posséder un certificat prouvant que vous êtes capable de nager 50 m en moins de 2 minutes.

formation CCA pratique

 

Les formations complémentaires

Pour gommer vos lacunes ou séduire toujours plus les recruteurs des compagnies aériennes, vous pouvez effectuer des formations complémentaires qui permettront d’améliorer vos chances lors des sélections. Il existe différentes formations selon les écoles.

Le stage d’anglais

Bien sûr, la maîtrise de l’anglais étant primordiale, il est intéressant de vérifier son niveau lors de ce type de stage, et de progresser, notamment sur les termes aéronautiques. Une formation intensive en anglais aéronautique va vous permettre d’arriver avec plus de sérénité et de passer les premières épreuves des sélections haut la main. Souvent, cela vous permettra aussi de présenter un résultat au TOEIC (Test of English for International Communication) élevé.

Les formations aux sélections

Si vous n’avez jamais effectué la moindre sélection de recrutement pour une compagnie aérienne, alors vous risquez d’avoir beaucoup de mal à vous en sortir. Ce sont des journées stressantes, où il faut toujours montrer le meilleur de nous-même, quelles que soient les situations.

Une formation aux sélections vous permet de savoir à quoi vous attendre, et vivre des sélections blanches et de comprendre ce que les recruteurs veulent trouver. Ce type de formation dure généralement 1 semaine et je pense que c’est indispensable, notamment pour postuler dans les compagnies qui nous font le plus rêver. Vous rencontrerez des professionnels qui ont déjà passé les sélections et qui vous donneront de précieux conseils.

Les stagiaires apprendront notamment à rédiger un super CV, ainsi qu’une lettre de motivation que les recruteurs ne pourront qu’apprécier. Après le stage d’anglais, c’est la formation la plus importante. Elle permet réellement de gagner en expérience et de gommer tous les points négatifs qui pourraient déplaire aux compagnies aériennes.

Des formations souvent précieuses

Certaines écoles proposent des stages d’excellence. Ici, on apprend à devenir professionnel en quelques semaines. On perfectionne les bases du métier d’hôtesse de l’air ou de steward, on apprend comment se comporter face aux clients, les bonnes réactions à avoir ou celles à éviter. C’est évidemment le type de formation qui aura son importance sur un CV, et qui permettra d’être mieux en place et plus sûr de ses acquis.

Des coachings existent dans certains centres pour booster le potentiel des candidats. On leur apprend à avoir confiance, à ne pas douter et à démontrer tout leur potentiel. Cela permet de prendre conscience de nos qualités, mais aussi de nos défauts. Ce type de stage sera bénéfique pour affronter les sélections, mais aura aussi son utilité pour la vie de tous les jours.

Enfin, c’est plus rare, mais on trouve parfois des stages commerciaux en compagnie. On est alors stagiaire pour une compagnie aérienne, et on part avec le personnel navigant. Pour le coup, il n’y a rien de mieux pour découvrir le métier de PNC, puisqu’on l’exerce pendant quelques semaines. Là encore, c’est un véritable plus sur le CV, et on peut parfois obtenir un job facilement dans la compagnie nous ayant accordé le stage.